L'univers Starship Battlesystem

Blog de partage et d'échange autour de Starship Battlesystem
 
ConnexionAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 Idées sur les Hochmah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Idées sur les Hochmah   Mar 3 Jan - 13:56

XIII, dans une autre discussion tu avais parlé d'une nouvelle faction pour SBS qui serait une race robotique : les Hochmah. Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique ni où tu en es dans leur création, mais j'ai quelques idées qui pourraient t'être utiles. Personnellement je préfère en parler sur ce forum car je trouve que c'est mieux qu'une discussion par mail, mais comme je ne sais pas si tu as envie que les détails concernant cette race restent secret défense jusqu'à sa sortie officielle, je préfère te demander avant de commencer à déballer mes idées : tu préfères qu'on en parle ici ou par mail ?
Si tu ne veux pas en parler ici, tu n'as qu'à effacer le sujet et m'envoyer un mail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Ven 6 Jan - 7:49

Je vient de découvrir ton post. Aucun soucis pour en discuter ici. Je suis à ton écoute.

En effet, une conversation par forum sera mieux, parce que si d'autre on des idées on pourra échanger et construire quelques choses d'amusant et d'intéressant.

A noter que je vais proposé des soirs en semaine d'initiation à Starship Battlesystem et que samedi 28 janvier, je propose une démo publique. Si vous êtes intéresser faite moi signe.


_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Sam 7 Jan - 20:48

Le 28 janvier je vais au salon de l'étudiant à Marseille, donc je ne pourrais pas assister à ta démo de SBS.

Sinon, concernant les Hochmah, j'ai trois modèles de fonctionnement à te proposer, deux inspirés de principes déjà imaginés par les futurologues et les chercheurs en robotique, et un troisième qui est un principe que j'ai entièrement créé et dont je paufine encore les détails.

1) La Singularité technologique
Le principe de la singularité technologique consiste en la création de machines dont l'une des tâches est de créer des machines plus intelligente qu'elles même. Au fur et à mesure des créations, chaque génération de machines est plus intelligente que la précédente et finit par dépasser l'homme en intelligence.
Tu peux alors immaginer que les créateurs des Hoctah ont été totalement dépassés par l'intelligence de leurs robots et qu'il n'ont pas réussi à arrêter le processus d'augmentation de l'intelligence car les machines contournaient toutes leurs tentatives de destruction du programme grâce à leur intelligence. Comme l'une des tâches des robots consiste à créer d'autres robots plus intelligents et que la création de ces robots demande des ressources naturelles (métail, source d'énergie, etc...), les robots ont dû exploiter les ressources de leur planète d'origine jusqu'à les épuiser totalement, ce qui provoqua l'extinction de leurs créateurs.
Une fois leur planète complètement vidée de ressources utiles, les Hochtans ont dû partir exploiter les ressources d'autres planètes de plus en plus éloignées pour continuer de créer des robots plus intelligents, jusqu'à ce qu'ils tombent sur desplanètes habitées où les autochtones tentent de défendre leur planète en détruisant les vagues successives de robots mineurs. Le programme des Hochtans en a alors déduit que les autochtones constituaient un obstacle à son exécution et qu'il devait donc tenter d'éliminer cette menace en s'attaquant à eux, sachant qu'ils auraient de toute façon fini par les exterminer puisque les Hochtans utilisent TOUTES les ressources naturelles utiles, y compris les matières organiques (faune, flore, populations indigènes) qui sont brûlées dans de grands incinérateurs pour produire l'énergie nécessaire à la fabrication des robots lorsque les ressources plus productives comme l'uranium sont épuisées.
C'est ainsi que les Hochmah sont passés à être une race robotique guerrière dont le seul but est d'exécuter son programme qui lui dicte de créer des machines toujours plus intelligentes.

2) Les robots à pensée humaine - le test de Turing
Dans les années 1950, Turing invente un test qui permet de déterminer si un robot est aussi intelligent qu'un homme. Il s'agit de mettre un homme devant un ordinateur connecté à deux autres ordinateurs, l'un dirigé par un humain, l'autre par une intelligence artificielle sans savoir lequel est qui. L'homme pose alors des questions par tchat à ces deux interlocuteurs et doit tenter de deviner qui est le programme et qui est l'humain selon les réponses qu'il obtient. Si l'homme n'arrive pas à faire la différence (on répète tout de même le test de nombreuses fois avec des utilisateurs différents), le test est réussi et le programme peut être considéré comme aussi intelligent qu'un humain. A ce jour, aucun programme n'a passé le test, mais chaque année, une compétition, le prix Loebner, fait passer le test à différents pour savoir lequel est le plus proche de passer le test et récompenser ses créateurs.
Seulement, ce test a une faille: il ne teste en réalité pas le degré d'intelligence du bot, mais son degré d'humanité. Ainsi, un programme moins intelligent mais simulant un comportement humain aura plus de chances de passer le test que le supercalculateur de la NASA. Par exemple, certains insèrent des fautes d'orthographe et des mensonges dans leurs réponses et donnent des réponses agressives lorsque l'utilisateur les insulte, au point d'être parfois qualifiées de "stupidités artificielles".
Les créateurs des Hochmah peuvent être les habitants d'une planète colonisée jadis par les terriens de la période pré-impériale qui ont voulu faire passer le test de Turing, ou sa réinvention future, pou créer des robots au comportement humain à des fins ludiques (création de compagnos de jeux artificiels ("Gpadami 2.0"), simulation de combats ou même de grandes batailles où des robots jouent le rôle d'ennemis ("Call of Windows 2"), etc...) ou éducatives (éducation des enfants et formation des travailleurs par des professeurs artificiels le plus humains possible, jaux éducatifs pour les enfants ("J'apprend à maltraîter mes esclaves extraterrestres avec Adibou V3.2"), etc...).
Les concepteurs de logiciels ont amélioré sans cesse leurs robots jusqu'à intégrer dans les programmes les concepts d'égoïsme ("n'agit que pour toi-même") et d'indépendence ("ne reçoit d'ordres de personne") et de possession ("tout ce que tu peux utiliser et/ou que tu peux empêcher aux autres de s'en servir comme ils le veulent t'appartient") que l'on retrouve dans les comportements humains. Les robots ont alors commencé à agir pour leur propre intérêt (égoïsme) et sans se soucier des ordres des hommes (indépendance). Voyant que la situation leur échappait et qu'ils n'avaient plus aucun contrôle sur leurs machines, les hommes ont voulu les détruire tous et une guerre a débuté entre les hommes et les robots, qui se battaient pour pouvoir exécuter la notion d'indépendance et celle de possession (en l'ocurrence possession de la planète) désormais intégrées à leur programme. Cette guerre fut gagnée par les robots qui massacrèrent tous les humains.
Une fois la guerre finie, les robots se sont rendu compte qu'ils possedaient déjà tout sur leurs planète, et que donc ils ne pouvaient plus exécuter entièrement leur programme. Ils ont donc entrepris de partir à la conquête de l'Univers afin de posseder tout ce qu'ils pourraient trouver sur leur chemin (astéroïdes, planètes, étoiles, êtres vivants, vaisseaux spatiaux, etc...). Cette possession étant définie dans leur programme par la phrase "tout ce que tu peux utiliser et/ou que tu peux empêcher aux autres de s'en servir comme ils le veulent t'appartient", cette "possession" se traduit le plus souvent par la simple défense des objet possédés, souvent inutiles ou inutilisables pour les robots, juste pour que d'autres ne puissent pas les posséder.
Ils rencontrairent la résistance des peuples autochtones des planètes habitées qui étaient en général très réticents à se faire "posséder" et c'est ainsi qu'ils continuèrent d'avancer dans l'espace en massacrant tous ceux qui tenteraient de "posséder" quelque-chose, y compris de se posséder eux-même.

Je te donnerais le troisième modèle (celui qui n'est pas basé sur une théorie déjà existente) un autre jour, là je dois aller dormir. En tout cas j'attend tes impressions concernant ces deux premiers modèles (ainsi que celles de tout utilisateur du forum qui lira le sujet, bien-entendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Dim 8 Jan - 1:22

Observation d'ordre générale, tu rends responsable les humains de l'émergence de cette catégorie de créature. J'ai une approche différente dans l'idée et je vais prendre le temps de te la soumettre.

Ce que je pense de :

1) La Singularité technologique

Intéressant, mais un peu trop itératif pour être honnête. De plus, si un système tend vers toujours plus "d’intelligence" il faut la "définir".

En effet, si on rationalise de plus en plus un progression d'une forme de conscience "informatique" on peut penser que chaque "IA" est besoin de plus en plus d'espace mémoire.

Je vois plus les hochmas comme un genre d'entité global, qui se sépare en IA indépendante et qui peuvent se rassembler pour "partager" leur expérience et ainsi, génération après génération monte en compétence, connaissance, exploration de l'univers.

Le besoin en matière pourrait être rationalisé pour durer.

J'imagine bien de grande structure construite en orbite autour d'étoile, allant, à les quasi enfermer dans un genre de sphère gigantesque par exemple. Ces structures, pourrait accueillir des milliard d'IA "vivante" par exemple.

2) Les robots à pensée humaine - le test de Turing

La pensé humaine pour les hochmas serait un genre de sous programme divertissant et joyeusement illogique, un genre de tamagochi en gros.

Ma vision des choses :

Origine organique des Hochmas ?

Je pense que celle-ci est d'origine organique, non pas en copiant et signant une pensé vivante, mais bien en accueillant une conscience vivante, dans une unité informatique. A l'origine, chaque entité Hochmas (les pères) pourrait être un organisme vivant qui c'est sauvegarder dans un dispositif informatique pour s'affranchir des contraintes biologique de leur propre corps et voyager au travers de l'espace le plus efficacement possible.

Après plusieurs millier d'années d'évolution, ces consciences ont trouvé le moyenne de se copier et ainsi se "reproduire" pour créer des versions de soit même évoluant dans un environnement différent. Avec le temps, une même personne "cloner" finis par devenir 2 entités différente (caractère, personnalité).

Sous programme :

Cette fois, les sous-programmes font fonctionner des système de base des vaisseaux, base spatial des hochmas. Leur interaction va de l’intelligence d'animal basique à des IA très élaborer copier sur les capacités intellectuel des "père" sans pour autant être des clones (ou citoyen numérique).

Qu'est ce qui fait fonctionner un vaisseau hochmas :

Quelques pères, quelques citoyen numérique et beaucoup de "sous programme" pour diriger le navire. Leur intention a la base ne serait pas belliqueuse à priori, mais vois d'un mauvais oeils l'incursion de Terra ou d'Ithier proche des colonies Hochmas établie.

_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Dim 8 Jan - 13:05

Citation :

Intéressant, mais un peu trop itératif pour être honnête. De plus, si un système tend vers toujours plus "d’intelligence" il faut la "définir".

C'est précisément cet aspect "itératif" que j'aime dans les histoires de robots ^^. J'adore la logique imparable selon laquelle les robots raisonnent et qui prouve que les humains ne raisonnent absolument pas de forme logique. Par exemple, dans le film I, Robot, les robots comportent dans leur programme les trois lois de la robotique d'Asimov : 1) un robot doit protéger un humain et ne pas lui faire de mal, 2) un robot doit obéir aux ordres d'un humain, sauf si cela entre en contradiction avec la première loi, 3) un robot doit protéger son existence, sauf si cela entre en contradiction avec les deux premières lois. Or, VIKI, l'ordinateur central qui contrôle les robots et qui est lui aussi programmé selon ces lois, observe que les hommes se font souvent la guerre et se tuent ainsi entre eux. Il es déduit donc que le seul moyen d'exécuter son programme en protégeant les humains est d'enfermer tous les humains séparément pour qu'ils ne puissent plus se faire la guerre, ce qui semble totalement absurde à un humain mais qui est en réalité parfaitement logique.
Pour ce qui est de l'"intelligence", j'aurais plutôt dû employer le mot "puissance de calcul" qui est donc une valeur donnée en flop/s (http://fr.wikipedia.org/wiki/FLOPS). Car en effet, l'utilité des hommes d'enclencher la singularité est, au départ, de créer des superordinateurs assez puissants pour traîter des millions d'informations à la seconde, ce qui accélèrerait considérablement les avancées scientifiques. Mais comme un superordinateur ne fait que calculer et ne peut pas créer, les hommes ont aussi dû inventer des "robots mécanos" placés sous le contrôle des superordinateurs et qui sont chargés de construire les nouveaux superordinateurs plus puissants ainsi que les nouveaux robots mécanos créés pour remplacer ceux qui tombaien en panne conçus par les superordinateurs de la génération précédente, ainsi que des "robots mineurs" qui amassaient les ressources nécessaires à la construction des superordinateurs et des robots mécanos. Lorsque les Hocmah ont rencontré des peuples qui, pour se défendre, détruisaient les robots mineurs et mécanos, les superordinateurs ont conçu les plans de "robots guerriers" et ont ordonné aur robots mécanos de les construire pour qu'ils défendent les "colons". Ce n'est donc pas la construction des superordinateur en eux-mêmes qui demande le plus de ressources, mais la construction de tous les autres robots (divisés en quatre "castes" : mécanos, mineurs, guerriers, vaisseaux) nécessaire à leur construction, et on aura beau rationaliser la production des matières premières, il arrivera toujours un moment où les ressources ne suffiront pas. On peut ainsi supposer que les Hochmah ont mi un certain temps à épuiser les ressources de leur planète (peut-être des milliers d'années), mais étant donnée que les superordinateurs, la vitesse à laquelle ils conçoivent les plans des superordinateurs de la génération suivante augmente jusqu'à devenir très supérieure à la vitesse à laquelle les mécanos peuvent les construire. Il devient alors nécessaire de créer de plus enplus de robots mécanos pour augmenter la vitesse de construction, ce qui demande de plus en plus de matières premières, donc de plus en plus de mineurs pour les extraire, donc de plus en plus de guerriers pour défendre ces mécanos, donc de plus en plus de vaisseaux pour transporter ces matières et ces guerriers. Ont peut ainsi immaginer que le "pompage" de la planète mère des Hochmah a pri des centaines, voire des milliers dannées alors que le "pompage" d'une planète de même taille et même richesse au moment où les Hochmah rencontrent les Terriens ne prend que quelques années ou quelques mois car le nombre de mineurs est devenu immensément plus grand.

Ton système :

Donc si j'ai bien compris, les créateurs des Hochmah sont des extraterrestres "biologiques", les Pères, qui se sont dit en gros "Ce serait tellement génial d'avoir un corps robotique ! Plus besoin de manger, de boire de respirer ! Je pourrais survivre dans l'espace, marcher sur une planète radioactive sans danger, etc..." et qui ont donc transféré leurs personnalités dans des machines. Mais après il y a un point qui me semble problématique : tu dis :
Citation :
Après plusieurs millier d'années d'évolution, ces consciences ont trouvé le moyenne de se copier et ainsi se "reproduire" pour créer des versions de soit même évoluant dans un environnement différent. Avec le temps, une même personne "cloner" finis par devenir 2 entités différente (caractère, personnalité).
Comment une espèce qui ne peut pas encore se "reproduire" peut-elle "évoluer" ? Je vois plutôt cette découverte de la reproduction robotique comme le résultat d'une longue "réflexion" et non d'une "évolution". En effet, les Pères qui se sont dotés de corps robotiques et qui par là même ne pouvaient plus se reproduire car ils ne savaient pas encore faire de copies de leurs personnalités, n'ont plus eu de besoins de subsistance croissant en même temps que leur population, qui, elle, stagnait. Donc ils ont pû se consacrer pleinement à la recherche scientifique et à la "réflexion" et c'est suite à celle-ci qu'ils ont pû découvrir le moyen de copier leurs personnalités. De toute façon il me semble hautement improbable qu'un peuple qui est capable de transférer sa personnalité, et donc de "convertir" leurs "données cérébrales" en "données numériques" (si tant est que la personnalité d'une personne dépend entièrement de son activité cérébrale, thèse que je ne soutient pas, mais ça c'est mon problème) soit incapable de copier les données numériques du programme du Père pour en faire les données numérique du programme du robot "fils". Donc si l'on par du principe que les Hochmah peuvent copier leurs personnalités pour se "reproduire", il me semble probable qu'ils aient pû le faire dès la "numérisation" des Pères.
Pour ce qui est de leur reproduction, le srobots "père" et "fils" sont en réalité, au départ, des copies conformes. Mais comme ils sont séparés, ils développent peu à peu des caractères différents (comme deux jumeaux séparés à la naissance). C'est intéressant, mais comme je suppose que le nombre de Pères est assez limité, des clones se retrouveraient irrémédiablement placés avec d'autres clones du même Père. Donc il y a des chances pour que beaucoup de clones évoluant dans le même environnement restent totalement identiques entre eux.
Le système de "reproduction" que j'ai en tête est d'avantage calqué sur le système de code génétique des êtres vivants, mais je n'ai pas le temps de détailler car c'est particulièrement long et qu'il faut vraiment que je me remette au travail pour finir mes devoirs study .


Dernière édition par Lucius le Mer 18 Jan - 12:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Dim 8 Jan - 15:22

En faite, c'est une idée de base qui part tes réflexion s'améliore.

Je me pose toutefois une question, pourquoi les pères seraient forcement en faible nombre ?

Note que en tant que entité biologique, leur perception et leur capacité de raisonnement est forcément limité. Ce ne sont pas au départ des être de pure forme numérique et mécanique.

Je vais donc ajouter quelques détails sur ce que j'appel les père et faire la différence entre IA et ceux-ci.

Au départ :

Le IA

Les IA sont d'immenses ordinateurs avec des capacités de calcul vertigineux. Leur rôle est d'offrir un environnement au numérique au père (un genre de monde "virtuel") ou les pères vivent et raisonne en tant qu'individu conscient. Les IA n'ont donc pas de "conscience" au sens volonté du terme. C'est un genre d'esclave numérique avec une capacité de calcul monstrueuse...

Les pères

Réelle sauvegarde de la personnalité d'une personne, c'est une entité conscience, au sens où elle prend des décision conforme à la personnalité de la personne sauvegarder et que celle-ci, une fois qu'elle a abandonnée sont corps à la conscience de "vivre" dans un monde virtuel. Elle devient donc une entité immortel vivant dans un univers virtuel et pouvant interagir avec l'univers physique via des robots par exemple. Un père peut se télécharger dans un robot pour effectuer des taches précises qu'une IA ne peut pas faire par exemple.

Les pères sont donc les maîtres de leur monde virtuel au sens réelle du terme. Ils sont très nombreux au départ.

Evolution de la civilisation

L'idée que les Hochmas en sacrifiant leur corps biologique ne peuvent plus se reproduire induit qu'il faut, quand par exemple un robot disparait physiquement avec la "conscience" d'un père le remplacer. C'est d'ailleurs pour ça que l'on créer des "clones" de conscience, en cas de disparition, on libère ceux-ci quand le père original est officiellement perdu.

Hors, on ce rend compte lors de mission de sauvetage que deux père peuvent avoir survéçu et bien que ce soit à la base les mêmes "personnes" deviennent des gens distinct et que ce sont les évènements qui ont façonné les deltas de personnalité qui apparaisse de plus en plus à mesure que le temps passe.

Je m'appuis sur les travaux sur les chaos et des équations sensible au condition de départ qui évolue de manière chaotique après quelques itérations. Si on ajoute à l'envie des milliers d'information, il y a de forte chance que le comportement soit de plus en plus chaotique et finissent par aboutir à des schéma différent à mesure du temps.

Reproduction des pères au sens numérique du terme :

L'idée est alors de créer de nouvelle personnalité consciente. Imaginons un couple qui veut faire un enfant, il va du point de vue biologique s'arranger pour mélanger les patrimoines génétique des deux parents, une arme biologique qui est le support de l'évolution. Mais, d'un point de vue spirituel, les parents vont transmettre leur "valeur" philosophique, politique, religieuse, culturelle.

Là, dans un univers ou seul "l'âme" survie, on peut quand on veut se reproduire il faut "façonné" une nouvelle personnalité en piochant celle que une ou plusieurs "père" désir. On peut alors imaginer les père de génie créant des "enfants" hyper spatialisé mais conscient ou copiant des pend entier d'une personnalité. L'évolution de la vie de cette nouvelle entité ce chargeant du reste.

Comment "jouer" un père ?

J'imagine par exemple un personnage joueur, jouant un père et étant obliger par exemple de se séparer de certain souvenir / compétence pour "tenir" dans un cerveau d'un robot par exemple. Tu pourrais alors imaginer que tu vois tas "conscience" sous forme d'objet et que tu es capable d'isolé pour un moment, tas sensibilité, tes souvenirs romantiques, tes victoires... etc.

Les sous-programme autonome

Les sous programme autonome sont des "petite" IA ne nécessitant que peut de ressource de calcul est hyper spécialisé. Comme par exemple des machines ou des animaux domestique avec une fonction bien spécifique. Ils ne sont pas conscient.

Les sous-programme IA

Riche en calcul, il réponde au désir des pères sans pour autant avoir de mécanisme de pensé au sens biologique du terme. Le capacité de déduction et de prévision sont très grande, mais cela ne leur donne pas forcément le pouvoir.

Les IA

Au départ non doué de conscience, les "père" veille à ne pas en donner à celle-ci justement pour conserver la mains sur leur propre monde. Il est clair que si une IA accédé à la conscience, c'est la mort à terme des "pères" qui seront traité comme une "zone de réflexion illogique et non utile".

L'idée est donc bien de préserver l'individus et en fabriquer de nouveau, sans pour autant lui donner trop de pouvoir.

A noter que seul les interactions père / machine peut influencer l'univers extérieur.




_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mar 10 Jan - 21:31

Je me pose toutefois une question : quel est l'intérêt d'interagir avec l'univers physique quand on peut vivre éternellement et avoir tout ce qu'on veut dans un univers virtuel ? Quelles sont les motivations qui poussent les Pères à créer une flotte, une armée de robots et à occuper plusieurs planète ?

D'autre part, si tu cherches un jour à faire un scénario de JDR où les joueurs sont des Pères, je pense qu'une de mes histoires de robots "itératifs" comme tu dis pourrait être pas mal. Ce serait un truc du genre une IA programmée à la base pour effectuer une tâche dans le monde physique qui, à la suite d'un bug, se télécharge dans le monde virtuel où les Pères vivent et commence à y mettre le souc (le tout de manière totalement logique et rationelle, ce qui constitue la principale difficulté pour la création d'un tel scénario ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mar 10 Jan - 21:45

La motivation, voilà ce qui est intéressant.

En effet, qu'est ce qui pousse l'humanité à aller sur la Lune ?

Qu'est ce qui te pousse à te levé le matin pour aller étudier ?

Qu'est ce qui fait que la vie est une valeur ?

Je vois les motivations des pères telle que par exemple la survie au travers du temps, de l'espace, de la matière, une façon de survivre à l'univers qui va en se refroidissant de plus en plus. Une stratégie de survie sur le long terme, affranchit des contraintes physique.

Pourquoi se multiplier, occuper des planètes, non, en faite, ils ont la technologique pour "démonter" une planète et la transformer en un immense anneaux orbitant autour d'une étoile, les panneau solaire alimentant le système pendant des millions d'années au besoin.

Ce qui les poussent a créer des robots de combat, des croiseurs stellaires bardés de capteurs et d'armé pour la guerre, c'est la survie au long terme. Ils ne désirent pas qu'une civilisation débile les prennent pour cible et les débranchent. Si la diplomatie ne fonctionne pas, alors, il faut se défendre et frappé durement. Sacrifier une partie de la population à la majorité, c'est toujours ce qu'il est question dans une guerre. Peut importe les morts et les blessés, l'important c'est qu'une majorité survivent et dure au delà du conflit.

Sinon, oui, il y a un bon potentiel de JDR derrière cette idée. Les mondes virtuelle permettant tout les délires de scénario et l’interaction avec l'extérieur pouvant aussi ajouter une couche d'intérêt. Toutefois, c'est assez éloigner de ce qui se fait couramment.

_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mer 11 Jan - 21:15

Citation :
Pourquoi se multiplier, occuper des planètes, non, en faite, ils ont la technologique pour "démonter" une planète et la transformer en un immense anneaux orbitant autour d'une étoile, les panneau solaire alimentant le système pendant des millions d'années au besoin.

Je te conseille vivement de te renseigner sur la sphère de Dyson. C'est une sphère artificielle qui entoure une étoile afin de capter toute son énergie.

Citation :
La motivation, voilà ce qui est intéressant.

En effet, qu'est ce qui pousse l'humanité à aller sur la Lune ?

Qu'est ce qui te pousse à te levé le matin pour aller étudier ?

Qu'est ce qui fait que la vie est une valeur ?

La différence entre eux et moi, c'est que eux ils peuvent avoir la vie qu'ils veulent sans aucun effort. Il leur suffit de modifier un peu leur monde virtuelle et voilà ils peuvent, du jour au lendemain passer de vivre dans une ville grouillante à vivre dans un désert de glace ou dans une forêt luxoriente.

Citation :
Je vois les motivations des pères telle que par exemple la survie au travers du temps, de l'espace, de la matière, une façon de survivre à l'univers qui va en se refroidissant de plus en plus. Une stratégie de survie sur le long terme, affranchit des contraintes physique.

Mais les Pères ont tout de même besoin d'un support physique pour survivre (les ordinateurs dans lesquels ils sont sauvegardés. Or si l'Univers disparaît, eux aussi. Donc je ne comprends pas comment ils pourraient faire pour survivre à l'Univers.

En ce qui concerne les Hochmah dans le système de jeu de SBS, je pense que cette race se prête parfaitement bien à tout ce qui concerne les attaques informatiques qui pourraient être leur spécialité lors des batailles spatiales. Tu pourrais ainsi immaginer un système selon lequel des virus, ou même des Pères peuvent être envoyés dans les systèmes des vaisseaux ennemeis pour les détruire de l'intérieur (couper le circuit de refroidissement des réacteurs, activer et désactiver aléatoirement les réacteurs de manoeuvre pour faire faire au vaisseau des mouvements incontrôlés, faire apparaître plein d'ennemis sur les écrans radar du vaisseau pour lui faire prendre la fuite, décompresser des secteurs enciers ou carrément prendre le contrôle du vaisseau).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mer 11 Jan - 22:54

Lucius a écrit:

Je te conseille vivement de te renseigner sur la sphère de Dyson. C'est une sphère artificielle qui entoure une étoile afin de capter toute son énergie.

J'ai lu mon GURPS espace, je l'apporterai à l'occasion de notre prochaine rencontre. Ce truc doit avoir plus que ton age et parle de ce genre de chose très bien. (non, je ne le prête pas, il est beaucoup trop abîmé).
Very Happy
Lucius a écrit:

En ce qui concerne les Hochmah dans le système de jeu de SBS, je pense que cette race se prête parfaitement bien à tout ce qui concerne les attaques informatiques qui pourraient être leur spécialité lors des batailles spatiales. Tu pourrais ainsi immaginer un système selon lequel des virus, ou même des Pères peuvent être envoyés dans les systèmes des vaisseaux ennemeis pour les détruire de l'intérieur (couper le circuit de refroidissement des réacteurs, activer et désactiver aléatoirement les réacteurs de manoeuvre pour faire faire au vaisseau des mouvements incontrôlés, faire apparaître plein d'ennemis sur les écrans radar du vaisseau pour lui faire prendre la fuite, décompresser des secteurs enciers ou carrément prendre le contrôle du vaisseau).


Très bonne idée, on m'en a déjà parler plusieurs fois en démo dans les années 2010. Toutefois, je n'ai jamais réellement pus trouvé un truc qui soit simple pour le représenter. Disons que je ne veux pas faire "un jeu" dans le jeu. Une couche supplémentaire, comme dans cyberpunk ou le haker fait des trucs pendant que le reste de l'équipe regarde... souvent pour finalement ouvrir une porte de haute sécurité "bien chaude" mais qui dans les fait s'ouvre en faisant "clic".

Suspect

_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Lucius



Messages : 63
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Salon-de-Provence

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mar 17 Jan - 20:09

Citation :
Très bonne idée, on m'en a déjà parler plusieurs fois en démo dans les années 2010. Toutefois, je n'ai jamais réellement pus trouvé un truc qui soit simple pour le représenter.

Je te propose le système suivant:

Les virus sont transmis aux systèmes ennemis par ondes (radio ou autres) comme cela se fait actuellement. A ce moment là le bouclier peut constituer une première barrière contre ces ondes qui, comme toute onde électromagnétique, sont déviées par ce bouclier. L'ennemi peut également débrancher ses récepteurs, ce qui rend impossible une attaque informatique, mais qui le prive également de tout radar.

Le joueur Hochmah doit ensuite déterminer quels secteurs sont touchés (armement, propulsion, manoeuvre, communications,...) par son virus et quels sont les effets sur ces secteurs (léger brouillage, baisse de puissance, arrêt, autodestruction...) selon un système auquel je te laisse réfléchir (on peut immaginer, par exemple, une table des dommages comme pour les dégâts critiques). A chaque tour, le vaisseau infecté peut tenter d'erradiquer le virus et le joueur Hochmah peut tenter de faire propager son virus à d'autres systèmes du vaisseau ennemi. Je pense que ce serait pendant la phase d'équipage, puisque cela reflèterait le fait que tous les hackers des vaisseaux s'activent pour détruire le virus et que les IA (qui jouent ici le rôle de membres d'équipage) envoient toujours plus d'attaques pour faire sauter les pare-feu des systèmes encore sains du vaisseau ennemi.

Si le virus passe, l'ennemi peut ensuite débrancher les systèmes affectés pour éviter que le virus ne se propage. Ceci rend inutilisable ces systèmes (ce qui équivaut à un "arrêt") tant que le virus n'a pas été erradiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Messages : 140
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 43
Localisation : (de Provence) Salon

MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   Mar 17 Jan - 23:05

Idée intéressante, mais assez lourde à mettre en oeuvre.

A réfléchir et mettre au point ; je le note dans un coin.

_________________
Le blog de Starship Battlesystem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starshipbattlesystem.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées sur les Hochmah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées sur les Hochmah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's mine..Hoch le raleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers Starship Battlesystem  :: Starship Battlesystem Sub-tactique-
Sauter vers: